Indonésie - Îles Célèbes, Java et Bali
Votre voyage
Indonésie - Îles Célèbes, Java et Bali

16 jours/ 13 nuits

3295 €/pers.
Inscription Demande de Renseignements

Indonésie - Îles Célèbes, Java et Bali

Indonésie

Coups de cœur
La découverte de la culture Toraja
Les paysages de Java et la région de Sidemen
Bali, l'île de tous les dieux
Circuit

Îles Célèbes, Java et Bali :  l'accueil des terres volcaniques

Circuit 16 jours / 13 nuits


Télécharger le circuit détaillé

Nous vous invitons à découvrir une autre Indonésie, à travers un voyage hors des circuits touristiques classiques, à la rencontre des populations et proche de la nature… 
Trois îles sont au programme du voyage : les Célèbes (Sulawesi), à la rencontre des Toraja, peuple connu pour ses cérémonies funéraires lors desquelles des buffles sacrifiés accompagnent les défunts au pays des morts. Puis Java, île de syncrétisme et d’harmonie, de légendes et de traditions avec notamment Borobudur, joyau de l’art bouddhiste. Le circuit se termine sur l’île de Bali, île de tous les dieux, haut lieu de spiritualité aux paysages époustouflants et à la population dont l’hospitalité n’a d’égal que la gentillesse. 

J1 : PARIS - MAKASSAR
Vol à destination de Makassarv (avec escale). Nuit à bord.
 
J2 : MAKASSAR (Sulawesi)
Arrivée à l’aéroport de Makassar. Accueil par votre guide et transfert pour un tour de la capitale provinciale de Sulawesi du Sud. Passage devant le Fort Rotterdam. Continuation vers le port traditionnel de Makassar, Paotere, où l’on trouve les fameuses goélettes Bugis portant le nom de « Pinisis » que l’on peut parfois observer décharger leurs marchandises, nous ramenant ainsi à l’époque où le port de Makassar était un carrefour commercial incontournable. Déjeuner dans un restaurant local en cours de visite. Installation à l’hôtel pour se reposer après ce long voyage. Dîner et nuit à l’hôtel.
 
J3 : MAKASSAR / TORAJA
Après le petit déjeuner, départ pour le pays Toraja. On attribue souvent à l’ile de Sulawesi (Célèbes) la forme d’une orchidée. Réputée pour ses larges étendues d’éponges coralliennes et sa richesse sous marine, cette île, étape incontournable pour les amoureux de la plongée, est également dotée de hauts-plateaux verts et fertiles grâce à la présence de montagnes et de volcans. Elle abrite entre autre la terre impressionnante de Toraja, souvent appelée « La terre des rois du Paradis », une appellation qui en dit long sur sa beauté. Transfert à l’aéroport de Makassar et vol domestique vers le pays Toraja (les bagages partent en camion). Arrivée à Toraja. Déjeuner dans un restaurant local. Début des visites des villages animistes environnants. Dîner et nuit à l’hôtel. (Vol 45 min + 1h00 de route)
 
J4 : TORAJA : LEMO – SANGGALA – LONDA
La région de Rantepao, la capitale du pays Toraja, est extrêmement riche en découvertes de toutes sortes et souvent uniques à ce pays, comme les villages traditionnels et les étranges sites funéraires de Toraja. Mais ce n’est pas tout, vous y trouverez également une nature montagnarde préservée, pleine de petits sentiers serpentant entre les magnifiques rizières séculaires qui se pressent le long des contreforts étagés. Suivant vos dates de séjour vous pourrez aussi assister à la vente des buffles du marché de Bolu (tous les 6 jours) ou à une cérémonie funéraire traditionnelle Toraja (plus nombreuses à la fin de l'été)... Après le petit-déjeuner, visite de Lemo, un des sites les plus visités du pays Toraja. Il y a là des tombes creusées dans une falaise, gardées par des statues de bois. Ce sont les tau-tau, qui représentent les défunts. Vous serez surpris par cette drôle de sensation qui vous envahit quand vous pensez que les morts vous regardent du haut de leurs balcons creusés dans le roc. Chaque cavité abrite des ossements humains ! Découverte de Londa pour découvrir des tombeaux et ses statues de morts aux balcons. Déjeuner en cours de visites. Vous poursuivrez par la visite de Kete Kesu, classé depuis 2001 patrimoine de l'humanité par l'Unesco. Il est situé à 6 kms de Rantepao et est considéré comme le musée vivant de la tradition et de la façon de vivre de la communauté de Toraja. Le paysage y est digne d'une carte postale. L'une des premières choses que l'on remarque est la taille et la majesté des maisons appelées « tongkonan » érigés par les familles nobles. Elles reposent sur des pilotis et sont surmontés d'un immense toit symbolisant la coque d’un bateau. C’est, selon la légende, le moyen de rendre hommage aux embarcations qui ont permis à leurs ancêtres d’arriver dans cette région pour la première fois. Les maisons sont en général de toute beauté et ornées de diverse représentations du buffle, animal mis à l'honneur. Retour à Rantepao. Dîner et nuit à l’hôtel. (3h00 de route)
 
J5 : TORAJA : BATUTUMONGA–PALLAWA–SA’DAN
Après le petit-déjeuner, route pour Batutumonga où vous aurez l’occasion de profiter d’un panorama à couper le souffle. Arrêt en cours de route dans les petits villages de Pallawa et Sa’dan. Palawa est situé à 9 km au nord de Rantépao. Ce village se compose de plusieurs groupes de maisons traditionnelles. Le premier groupe est formé de huit maisons en face desquelles on trouve huit greniers à riz. Vous aurez peut être l’occasion de voir des habitants y travailler le riz, procédé qui passe du séchage à la formation de bottes pour stockage. Déjeuner à Rantépao en cours de visites. Retour à Rantepao. Dîner et nuit à l’hôtel. (3h00 de route)
 
J6 : TORAJA / MAKASSAR / JOGJAKARTA (Java)
Après le petit déjeuner, route pour Makassar. Arrêt au village de Bugis. On rencontre des communautés Bugis, originaires du sud de Sulawesi (dit autrefois les Célèbes), sur toutes les côtes de l'archipel indonésien. Les ancêtres des Bugis s’implantèrent vers 1500 avant Jésus-Christ autour du lac Tempe, réservoir d’eau qui permettait la culture du riz toute l’année. C'est l'instabilité politique qui au cours des siècles poussa une partie des Bugis à la mer pour chercher une nouvelle vie. Le sud de Sulawesi a en effet longtemps été le siège de nombreux petits états, essentiellement Bugis et Makassar, mais aussi Konjo, Mandar et Kajang. Ces peuples avaient une réputation de guerriers redoutables de par leur histoire tourmentée qui les vit maintes fois défendre leur territoire convoité car idéalement placé sur la route des épices. Ainsi, ces conflits poussèrent de nombreux marins Bugis et Makassar à fuir leur pays et à prendre la mer, prenant ainsi part dans des guerres dans le reste de l’archipel et constituant ainsi une nouvelle piraterie qui fut le fléau des îles jusqu’au 18ème siècle. La réputation de pirates des Bugis était née. Les Bugis ne sont pas que de redoutables pirates, ils étaient et sont avant tout de bons marins connus à travers les océans, pour leur expérience et pour leurs bateaux. Les membres de cette ethnie étaient en effet reconnus pour la création de leurs « Phinisi ». Convertis de force à l’islam au 17ème siècle, les Bugis continuent d’observer des rites appartenant à leur religion traditionnelle, rites que l’on retrouve dans La Galigo, l’ épopée sacrée des Bugis (rédigée avant le Mahabharata, le grand livre indien!). Il existe des rites royaux qui ne peuvent être exécutés que par un bissu, des êtres ni homme ni femme considérés comme l’intermédiaire entre les humains et les dieux. En fait un bissu doit plutôt être considéré comme une combinaison de tous les sexes, au nombre de cinq dans la croyance traditionnelle des Bugis (féminin, gynandre, hermaphrodite, androgyne et masculin). Il existe également des rites de passage marquant les étapes de la vie et des rites de la vie quotidienne comme l’inauguration d’une maison ou d’un bateau. Les Bugis, aujourd'hui très majoritairement musulmans, reconnaissent qu’il n’y a qu’un seul Dieu, mais bon nombre d'entre eux croient également en toutes sortes d’esprits, gardiens des maisons et des bateaux, habitants les arbres, les pierres, les sources… Déjeuner en cours de route. Arrivée à Makassar puis transfert à l’aéroport. Envol à destination de Jogjakarta. Arrivée à Jogjakarta en fin de journée. Accueil par votre guide local et transfert à l’hôtel situé en ville. Dîner et nuit à l’hôtel. (08h00 de route + 2h00 de vol + 1h00 de route)
 
J7 : JOGJAKARTA
Après le petit-déjeuner, départ pour la visite du palais de Yogyakarta. Véritable ville dans la ville, le kraton est le centre spirituel et royal de Yogyakarta. Vous y découvrirez de vastes places, cours, quartiers d'habitation des serviteurs de la cour et de la famille royale, protégées derrière une enceinte carrée d'un kilomètre de coté, de 3 mètres de haut et de 4 mètres d’épaisseur. Le palais du sultan et ses cours successives aux élégants pavillons fait parties des merveilles de ce site. Une fois l'agitation des ruelles de la première enceinte passée, le silence et la sérénité reprennent le dessus. Seuls les serviteurs, viendront troubler ce doux silence en effectuant leurs taches d’entretien. En effet, ils veillent à ce que rien ne vienne perturber ce lieux magique, pas même les quelques grains de sables apportés par les visiteurs curieux. Bâti entre 1755 et 1756 par le Sultan Hamengku Buwono I, le plan du kraton suit scrupuleusement les préceptes de la cosmologie indo-javanaise, lui conférant ainsi ce cachet si mystérieux. Visite de l’ancien palais de détente et de méditation des sultans plus connu sous le nom de Taman Sari (Jardin fleuri). Cette folie construite en 1758 par le Sultan Hamengku Buwono I à l'Ouest du Kraton est un entrelacs de bassins et piscines où venait s'ébattre les favorites du sultan. Une fois passée la petite cour octogonale de l'entrée, vous pénétrerez dans une partie comportant trois bassins surélevés, l'un servait aux femmes et aux enfants du sultan, l'autre à ses concubines et le troisième au souverain lui-même. De la tourelle qui surplombe les bassins le sultan pouvait contempler en toute tranquillité les ablutions de ses femmes et choisir celles qui le rejoindraient… Le Taman Sari n'est plus aujourd'hui qu'un ensemble mystérieux de ruines, bassins, arches et souterrains fermés par des murs massifs ou seule la cour centrale avec les bains aux nymphes a été restaurée. Le Taman Sari est surplombé par les ruines du château ou "gedung Kenongo« perché sur un monticule d'où la vue sur Yogyakarta est fabuleuse. Le Taman Sari est également un lieu mythique où les premiers sultans de Yogyakarta renouvelaient chaque année leur union avec la déesse Nyai Loro Kidul. Selon la légende un passage secret relierait même le palais à la plage de Parangtritis. Balade dans le marché aux oiseaux et visite d’une fabrique de Batik. Dîner. Nuit à l’hôtel.
 
J8 : JOGJAKARTA – BOROBUDUR – JOGJAKARTA
Petit-déjeuner et départ matinal (afin de profiter de la lumière) vers le fameux complexe de Borobudur, joyau de l’art bouddhiste, tant par la majesté de l’architecture que la perfection des bas-reliefs. Il se trouve à 42 km de Yogyakarta. Ce temple est composé de sept terrasses et se présente comme une pyramide à gandins dont la structure architecturale fut conçue comme une représentation de l’univers. Il est considéré comme l’ensemble bouddhiste le plus grand du monde. Votre guide vous commentera la plupart des bas-reliefs, ainsi que la philosophie bouddhiste. Après le déjeuner, visite du petit village javanais de Kotagede (« le village de l’argent »). Depuis 1930, Kotagede est le centre de l’industrie de l’argent à Jogjakarta. Cette cité paisible, aujour’hui un faubourg de Jogjakarta fut la première capitale du royaume de Mataram, fondé par Panembahan Senopati en 1582. Vous pourrez y visiter le tombeau sacré à condition de porter une tenue décente. L’après-midi sera consacrée à la visite des Temples hindouistes de Prambanan, construits par le Roi Belitung Maha Sambu au milieu du 9ème siècle. Le décor en bas-relief représente le fameux ballet de Ramayana. Ils constituent le plus vaste complexe à Java et les sculptures raffinées du superbe temple de Shiva en font l’un des plus fascinants exemples d’art hindou. Dîner spectacle de danses javanaises (Ramayana). Nuit à l’hôtel. (4h30 de route)
 
J9 : JOGJAKARTA / SURABAYA / MONT BROMO (PARC NATIONAL DU TENGGER)
Petit-déjeuner. Transfert matinal vers la gare de Jogjakarta pour prendre le train en direction de Surabaya. Départ du train en Executive Class à 07H15 pour une arrivée à Mojokerto à 11h15 (horaires sous réserve). A l’arrivée, accueil par un guide francophone et route vers le parc National du Tengger. Visite du village de Tosari dominé par le Mont Bromo culminant à 2300 m. La région est habitée par des montagnards du massif du Tengger, réfugiés à l’arrivée de l’Islam, disséminés dans une quarantaine de villages. Déjeuner dans un restaurant local. Route vers le Mont Bromo à travers de magnifiques paysages et de nombreuses cultures. Dîner. Nuit chez l’habitant dans le village de Tosari. (08h00 de route + 4h00 de train)
 
J10 : MONT BROMO – SURRABAYA – BALI
Les plus courageux partiront dans la nuit pour accéder au belvédère de Penanjakan et assister ainsi au lever du soleil sur le mont Bromo et Semaru. Trajet d’abord en Jeep 4x4 puis ensuite à cheval (poney) pour atteindre le pied du volcan qui s’élève sur une mer de sable. Après la montée des 253 marches, vous découvrirez les entrailles sulfureuses et fumantes du volcan, puis admirerez le passage fantastique du lever du soleil. Retour vers votre hôtel en 4x4 pour y prendre le petit-déjeuner. Route pour Surrabaya. Déjeuner en cours de route. Envol de Surrabaya vers Bali dans l’après-midi. Arrivée à l'aéroport de Bali en fin de journée (selon horaires définitifs). Accueil par votre guide local et transfert à l’hôtel situé à Ubud. Dîner. Nuit à l’hôtel à Ubud. (06h00 de route + 1h00 de vol)
 
J11 : UBUD – MENGWI – LA FORÊT DE SANGEH – TANAH LOT – UBUD
Petit-déjeuner à l’hôtel. Découverte de Green School, élue école « la plus verte du Monde ». Plantée au milieu des rizières et de la forêt tropicale d’Ubud, cette école a été imaginée autour de la notion de développement durable tant dans sa construction que dans les programmes scolaires. Route vers Mengwi (le Pura Taman Ayun), classé Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO depuis le 26 Juillet 2012. Immense temple d’état, entouré d’un large fossé, il était le principal sanctuaire du royaume de Mengwi. Ce dernier survécut jusqu’en 1891 avant d’être conquis par les royaumes voisins de Tabanan et Badung. Construit en 1634, le temple fut entièrement rénové en 1937. Ce temple a une particularité par rapport aux autres temples de Bali : il n’est pas orienté vers le Gunung Agung mais vers le Gunung Batukau. Au centre d’un bassin où il parait flotter, le temple du vaste jardin symbolise l’univers hindou. Certains des autels et des meru de la cour intérieure représentent les montagnes les plus sacrées de Bali et des temples d’une grande importance rituelle. Lors de sa fête « Odolan », des centaines de femmes défilent dans le temple et apportent des offrandes colorées qu’elles déposent devant les meru. En entrant à gauche, la statue du Pura Sada qui, selon la légende, représenterait un noble javanais, Ratu Sakti Jayengrat; à droite, les nombreux meru et autels élevés dans la cour intérieure du Pura Taman Ayun, le temple officiel du royaume de Mengwi qui régna sur la région jusqu’en 1891. Continuation avec la visite de la forêt de singes de Sangeh. Rawana, l’infâme géant de l’épopée du Ramayana, ne pouvait mourir ni sur terre ni dans les airs. Le chef des singes Hanuman imagina un plan pour étouffer le géant entre les deux moitiés de la montagne sacrée Mahameru – un holocauste entre ciel et terre. Quand Hanuman prit Mahameru, une part de la montagne tomba sur la terre à Sangeh, entraînant une partie de son armée de singes. Et ils y restèrent jusqu’à aujourd’hui. C’est ainsi que l’on rapporte l’origine légendaire de Bukit Sari, la forêt des singes. Ces macaques sacrés peuplent cette forêt constituée par des muscadiers allant jusqu’à 50 à 60 m de haut, ce qui amplifie la grandeur et la tranquillité de cette magnifique forêt de Sangeh. Le petit temple (Puri Bukit Sari), entièrement recouvert de lichen, lui donne davantage de beauté. Déjeuner en cours d’excursion. Route vers Tanah Lot, le temple le plus visité de Bali. Les chroniques en attribuent sa fondation au prêtre du XVIème siècle Dang Hyang Nirartha car il voulut protéger Bali des épidémies causées par des forces destructrices issues de la mer. Le Pura Tanah Lot (Temple de la Mer et de la terre) est dédié à la fois à la déesse marine Béera Tanga et aux dieux du Nung Batak. Les plages de Tanah Lot sont idéales pour se reposer, surtout en fin d’après-midi, quand le temple se fond en silhouette dans le ciel du soir. Tout le monde peut s’y promener à marée basse, mais seuls les dévots ont le droit de pénétrer dans l’enceinte. Retour à l’hôtel. Dîner de spécialités de canard. Nuit à l’hôtel à Ubud. (03h00 de route)
 
J12: UBUD – JATILUWIH – BEDUGUL – LAC BRATAN – UBUD
Petit déjeuner et départ pour Jatiluwih, les plus belles rizières de Bali, classées UNESCO depuis le 26 Juillet 2012. Ces cultures en amphithéâtre sont un bel exemple du système d’irrigation traditionnel (subak) et forment un harmonieux paysage de terrasses en pente douce, sculptées au flanc sud des monts Batukaru (2276m), Sengayang (2087m) et Adeng (1826m). En certains endroits, on peut apercevoir la mer et au sud, la petite forêt de Sangeh semble une île suspendue au-dessus de la plaine. Les paysans de Jatiluwih cultivent encore des variétés de riz haut sur pied qui atteignent 1,2 à 1,5 m, comme sur les anciennes peintures balinaises. Cette espèce de riz ne pousse que dans cette région de Bali. Il est très apprécié pour son goût de noisette! Découverte de plusieurs temples magnifiques, dont le plus important Le Pura Luhur Batukaru au pied du Mont Batukau. Ce temple aurait été fondé au XIème siècle par le vénérable Mpu Kuturan. Les rois de Tabanan en firent ensuite leur temple d’état. Au XVIème siècle, le temple fut pillé et rasé. Le site demeura un lieu de culte, mais le temple ne fut rénové qu’en 1959. La pagode à 7 meru est dédiée à Mahadewa, le dieu du Batukaru. C’est également dans cette région que l’on dénombre bon nombre de sources chaudes (Air Panas) comme celles de Belulang ou, plus accessibles, celles de Angseri. Après le déjeuner dans un restaurant de spécialités balinaises, visite de Bedugul, la région des lacs, dans un paysage verdoyant avec beaucoup de fraîcheur: son temple sur le lac, dédié à la déesse de la mer; son marché aux fruits et aux orchidées; son Jardin Botanique, magnifique jardin avec ses allées goudronnées qui permet de faire une balade à pied ou en voiture, avec des arrêts fréquents, et en particulier au cactus Garden (ou toutes les variétés de cactus sont représentées). Départ pour Munduk en passant par la route des cratères qui surplombe les lacs de Buyan et de Tamblingan. Cette région de jungle est souvent voilée par la brume, mais, comme par enchantement, laisse toujours aux visiteurs un moment de répit pour réaliser les meilleurs clichés. Ces trois lacs sont une source d’approvisionnement en eau essentielle pour les terres cultivées des alentours. Munduk, perché sur une crête au milieu des plantations de café, de cacao, de vanille, et de clous de girofle, est un village de style colonial des années 1920. Petite randonnée dans les rizières, un cadre enchanteur hors des sentiers battus, jusqu’à la cascade de Munduk. Retour vers Ubud. Dîner spécial de Babi Guling, cochon braisé à la broche (minimum 15 personnes). Cette spécialité culinaire balinaise est très prisée par les autochtones lors des repas de fête. Nuit à l’hôtel à Ubud. (05h00 de route)
 
J13 : UBUD – KINTAMANI – BESAKIH – BENOA
Petit-déjeuner puis route sinueuse vers les collines qui séparent la côte Nord de Bali de la région de Kintamani, pour arriver au bord d’une immense caldeira, un cercle rocheux de plus de 13 km de diamètre, un cône sombre, d’où s’échappe une fumerolle : c’est le Mont Batur et Kintamani. Le village de Batur se trouvait au bord du lac, à l’intérieur de la caldeira. Lors de l’éruption de 1917, la lave s’arrêta miraculeusement à l’entrée du temple. Mais celle de 1926 fut fatale et ravagea tout le village. Considéré comme l’un des sanctuaires les plus importants de Bali, le Pura Ulun Danu Batur est dédié à la déesse du lac Batur, Ida BetariDewiDanu . Déjeuner tardif dans un restaurant au bord de la caldeira avec vue imprenable sur le volcan et son lac. Rencontre avec l’association Ocean Gardener qui oeuvre à la protection des coraux et à la reconstitution des fonds marins. Route sur les pentes du Gunung Agung, autre volcan en activité, le plus majestueux et vénéré de Bali. Nous ne ferons pas l’ascension du GunungAgung, car cela demande de dormir une nuit sur les pentes du volcan, mais nous monterons en bus jusqu’à une hauteur de 1120 m, là où est implanté le plus grand temple de Bali : le Pura Besakih. Il s’agit d’un ensemble religieux parmi les plus importants de Bali. 23 temples le composent, dont le plus vénéré est le Pura Penataran Agung. Ce temple comporte 6 niveaux épousant la pente. On y pénètre par un imposant candi bentar (portail en 2 parties) après avoir grimpé une volée de marches. Dans la deuxième cour, le Koriagung (grand portail) est encore plus impressionnant. Par temps clair, la vue sur la côte est magnifique. Route vers Benoa. Installation à l’hôtel en soirée. Dîner. Nuit à l’hôtel. (03h30 de route)
 
J14 : BENOA – JOURNEE BALINAISE – BENOA
Petit-déjeuner puis départ vers la campagne balinaise. Journée nature dans le respect de l’environnement et des traditions balinaises. Route vers Pejeng, petit village connu notamment pour son Banyan, le plus grand et le plus imposant de l’ île. Accueil par le maître des lieux et présentation de la famille. Déjeuner campagnard local et découverte de la vie et des activités des villageois. Visite des alentours du village et des plantations de cacao, café, vanille, fruit du Jacquier, bananes, cocotiers… Randonnée dans les rizières proches du village et rencontre avec un voyant local : ils sont très respectés, voire vénérés, à Bali, et sont très régulièrement consultés. Avec votre sarong, accès aux bassins sacrés de Tirta Empul pour vous purifier avec les sources issues du volcan Agung (3042m). Echanges sur le symbolisme des 11 sources sacrées issues du grand volcan Agung, point culminant de l’île. Dîner. Nuit à l’hôtel (04h00 de route)
 
J15 : SANUR – DENPASSAR – SINGAPOUR - PARIS
Petit-déjeuner à l’hôtel puis, selon horaire de vol, transfert vers l’aéroport International de Denpasar et embarquement sur votre vol retour. Décollage à destination de Singapour. Arrivée à l’aéroport de Singapour et accueil par votre guide francophone. Route vers « Chinatown ». Le quartier chinois de Singapour s'est installé vers 1821 au sud de la rivière Singapour suite au débarquement de colons chinois provenant de Xiamen, ville de la province chinoise du Fujian. Ce quartier est aujourd'hui connu sous le nom de Telok Ayer. Son nom chinois est Niu C he Sui qui signifie « boeuf porteur d'eau » car chaque foyer, à l'époque, devait aller chercher de l'eau aux puits de HanSiang Hill et Spring Street et transportait donc cette eau grâce à des chariots tirés par des boeufs. Au milieu des rickshaws, promenez-vous au gré des échoppes typiquement chinoises et laissez-vous emporter par ces parfums orientaux enivrants émanant des fourneaux pour succomber aux spécialités locales, dérivées de la cuisine traditionnelle chinoise. Départ pour un tour d'orientation de Singapour, en passant par le Padang, Cricket Club, le Parlement, la Cour suprême et l'hôtel de ville. Arrêt à Merlion Park afin de profiter des impressionnantes vues sur Marina Bay et la grande roue, la plus gigantesque au monde (30mn) . Puis nous nous dirigerons vers le quartier de «Little India», afin d’explorer les rues étroites qui regorgent d'or, d’épices et de saris. Le quartier indien existe depuis l'arrivée en 1819 de Sir Stamford Raffles, fondateur de Singapour, accompagné d'assistants et de soldats indiens. Vers la fin du XIXème siècle, d'autres immigrants indiens arrivèrent pour chercher du travail, aussi bien dans la construction que dans l'administration. Ce quartier est le coeur de la communauté indienne de Singapour. Les rues parfumées au jasmin et autres épices regorgent de petites boutiques vendant des bijoux, encens, saris et spécialités culinaires indiennes. Temps libre avant le transfert pour l’aéroport. Assistance aux formalités d’enregistrement. Décollage pour Paris. Dîner et nuit à bord.
 
J16 : PARIS
Arrivée à Paris.
 

Prolongez votre voyage...

avec une extension balnéaire à Bali : nous consulter.

Télécharger le circuit détaillé

Rencontres

Les rencontres

Les Toraja : groupe ethnique qui habite principalement les régions montagneuses du nord de la province de Sulawesi du Sud. Leur population s'élève à 650 000 personnes, dont 450 000 vivent toujours dans le pays Toraja. Ils sont renommés pour leurs rites funéraires élaborés, leur sites funéraires taillés dans les falaises rocheuses, leurs maisons traditionnelles massives aux toits en pointe connues sous le nom de tongkonan, et leurs sculptures sur bois colorés. Les rites funéraires toraja sont d'importants évènements sociaux, qui durent plusieurs jours et auxquels assistent en général des centaines de personnes. Ce circuit prévoit deux jours et demi de découverte avec un guide qui vous ouvrira les portes d’une culture forte aux rites funéraires si particuliers… 

The Green School : école unique au monde créée par un millionnaire américain dans le but de sensibiliser et responsabiliser les générations futures à la préservation de l’environnement. Pas de mur, pas de bureau mais huit hectares de campus, des potagers bio, des bâtiments construits uniquement avec du bambou et équipés de panneaux solaires. 

Ocean Gardener : association composée de biologistes marins qui oeuvrent en partenariat avec les pêcheurs locaux en faveur de la préservation du récif corallien. 

Et aussi : nuit chez l’habitant, journée en immersion dans un village balinais, visite d’un village de Bugis, rencontre avec un voyant… 

Hébergement

Hébergement

Les hébergements sélectionnés pour ce circuit sont des hôtels de bon confort, avec une nuit chez l’habitant à Bromo. En fonction des disponibilités, des hébergements équivalents peuvent être proposés.

Tarifs et dates

Tarifs & dates

Exemple de prix par personne, à partir de, au départ de Paris, les 13 juin et 05 octobre 2022, sur vol régulier et en pension complète,  dans la limite des stocks disponibles.

3295 €TTC* - 16 jours et 13 nuits
3195 € + 100 € taxes aériennes


NOS PRIX COMPRENNENT

  • Les vols réguliers au départ de Paris (avec escales)
  • Les taxes aériennes 100€ (révisables)
  • Les vols Makassar-Toraja, Makassar-Jogjakarta, Surrabaya-Bali
  • Le train Jogjakarta-Surabaya
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète (hors boissons) du déjeuner du jour 2 au petit-déjeuner du jour 15
  • Les transferts, visites et excursions au programme
  • Les services d'un guide local francophone du jour 2 au jour 15
  • Un accompagnateur Voyager Autrement au départ de Paris (à partir de 15 participants)
  • L'assistance du réceptif local
  • Un carnet de voyage

NOS PRIX NE COMPRENNENT PAS

  • Le supplément chambre seule (495€ à ce jour)
  • Les boissons et les dépenses à caractère personnel
  • Les pourboires des guides et des chauffeurs
  • Les visites et excursions non prévues au programme
  • L’assurance multirisque voyage (facultative, 4,5 % du montant du voyage)
  • La transformation carbone optionnelle : 149 € pour ce circuit