Le Mag

Rencontre avec Nicole Attali, vacancière et organisatrice de séjours bridge.

Cartes-1910-x1100

Au royaume du trèfle et du pique, le bridge a de nombreux atouts. Pas étonnant qu’il tienne une place de choix dans certaines vacances. Ce jeu de cartes qui fédère de nombreux passionnés permet à Nicole Attali d’aborder Vacances Bleues sous différentes facettes : organisatrice, partenaire, vacancière… Depuis qu’elle connaît nos équipes et nos établissements, cette reine de cœur partage avec nous passion, engagement et valeurs. Avec son mari, ils forment une sacrée paire !

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Je m’appelle Nicole et je travaille en binôme avec mon mari Denis. Nous avons quitté Paris pour nous installer en Provence, en 2001. Denis s’occupe du bridge et notamment de l’arbitrage. De mon côté, je m’occupe des relations commerciales avec les vacanciers ainsi qu’avec Vacances Bleues. Ensemble, nous gérons l’organisation des séjours bridge. 


Le Plein Sud, où se retrouvent les amateurs de bridge et de cadre idyllique.

Comment avez-vous connu Vacances Bleues ?

Ce fut une très belle rencontre. Sachant que Denis était président d’un club de bridge, Vacances Bleues nous a invité à un EducTour, qui est une sorte de forum où le groupe présente ses offres et ses nouveautés. Nous avons rencontré Dominique Magnan (Responsable Commerciale Grands Comptes chez Vacances Bleues) il y a environ huit ans et de suite, nous avons eu la sensation d’avoir rencontré la bonne personne, la bonne partenaire. Cette première impression était la bonne : depuis, nous ne nous sommes pas quittés, c’est un excellent partenariat.

Vous avez évoqué les Eductour, qu’est-ce que c’est ?

Vacances Bleues choisit une fois par an un établissement dans lequel ils invitent une centaine d’associations pendant 48 heures. C’est un forum, un temps d’échange : le but est de faire connaître les nouveautés. Nous échangeons, nous apprenons des choses, ce qui nous permet d’être encore meilleurs.

Quels sont les hôtels / clubs que vous avez fréquentés ? 

Il y en a beaucoup ! Le Splendid à Dax, le Royal Westminster à Menton, le Plein Sud à Hyères… L’hôtel Delcloy à Saint-Jean-Cap-Ferrat : nous y sommes allés quatre fois, on y retournera, c’est une valeur sûre.
Nous avons également fréquenté les Jardins de l’Atlantique en Vendée, l’hôtel Provinces Opéra à Paris, la Villa Marlioz à Aix-les-Bains, la Villa Caroline à la Baule… Nous sommes aussi partis avec les circuits organisés à l’étranger, notamment le lac majeur en Italie et le Monténégro…


La verrière Art Déco du Splendid à Dax.

Vous avez un hôtel préféré ?

Même si chaque lieu est véritablement exceptionnel, nous avons quand même une relation spéciale avec le Plein Sud : c’est dans ce splendide club que nous avons organisé trois réveillons, quatre avec celui de cette année.  
Nous y sommes aussi employés deux semaines en février et en novembre en tant qu’intervenants. Le Plein Sud organise des découvertes des jeux de cartes. Nous nous occupons des joueurs, nous organisons les tournois et en échange, nous sommes nourris et logés. Chaque après-midi, il y a un tournoi de bridge que Denis arbitre. La Fédération Française de Bridge lui a reconnu le statut d’arbitre fédéral. Quand les tournois chez Vacances Bleues sont homologués par la Fédération, c’est un gage de sérieux.

  Eductour 2022 sur la Côte d'Azur  

Depuis tout ce temps, quels sont vos rapports avec les équipes Vacances Bleues ?

Extraordinaires. Au fil du temps, nous avons appris à connaître toutes les équipes des nombreux établissements que nous fréquentons, depuis le personnel de salle jusqu'à la direction.


“Si je devais résumer en un mot notre relation, je dirais confiance.”


Je sais que si j’ai une demande pour satisfaire un vacancier, j’aurai toujours un interlocuteur réactif qui m’aidera à trouver une solution… Comme les établissements sont à taille humaine, il y a une véritable écoute et une bonne communication. Les belles rencontres, basées sur la confiance et le partage de valeurs, pour moi, c’est inestimable.


L’accueil et le sens du service, les ingrédients d’une ambiance chaleureuse et familiale. Le Grand Large, Biarritz.

Comment vous est venue votre passion pour le bridge ?

Avec Denis, nous étions en vacances aux chutes du Niagara, au Canada. Par hasard, nous sommes rentrés dans un grand auditorium où il y avait un tournoi de bridge. Voir toutes ces personnes assises, quatre par table, sans un bruit, nous a laissé une forte impression. Denis souhaitait déjà découvrir ce jeu, ce fut le déclic. 

Comment décririez-vous ce jeu ?

Pourquoi le bridge est-il si intéressant ? Contrairement à la belote, même quand on n'a pas de jeu, on joue tout le temps, aussi bien en attaque qu’en défense. On ne s’ennuie jamais
Le bridge demande de s’investir. C’est un jeu de passionnés qui n’admet pas la demi-mesure : il faut connaître les enchères par cœur, compter chaque point, chaque carte, tout est codé… C’est pour cela que le profil type du bridgeur est le jeune retraité. Il faut du temps, c’est un loisir prenant.
Ce qui donne un atout : pendant les trois heures que durent une partie, toutes les facultés cognitives sont en alerte. Il n'y a plus de place pour les soucis. D’ailleurs, j'ai beaucoup d’amis qui ont surmonté des deuils ou de graves problèmes grâce au bridge. 


Un beau salon pour un jeu fédérateur.

Pour celles et ceux qui veulent découvrir, comment se passe l’initiation ? 

Vacances Bleues organisent des séjours initiations. C’est une formation ludique mise au point par la Fédération Française de Bridge. Pendant deux heures, les vacanciers manient les cartes et découvrent les règles en s’amusant.

Qu’est-ce qui fait que vous continuez de venir en tant que vacancière et organisatrice ?

En tant qu’organisatrice, je sais que je n’aurai pas de problème de dernière minute. Avec Vacances Bleues, je joue la carte gagnante. En tant que vacancière : je sais que j’ai le choix, en fonction du climat, des équipements, des intérêts géographiques et culturels… 


“Vacances Bleues a véritablement des lieux d’exception qu’ils rendent accessibles au plus grand nombre”


 


La terrasse de l’hôtel Delcloy à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Je pense à Saint Jean Cap Ferrat, qui est un coin paradisiaque, très prisé des millionnaires…Vacances Bleues y accueillent les vacanciers à l’hôtel Delcloy, face à la Baie des fourmis… Je pense aussi au Splendid, à Dax, qui est un palace Art Déco ou encore à la Villa Caroline, installée devant la plus belle plage de la Baule. Je trouve le rapport qualité / prix vraiment très bon.

Je suis aussi très attachée à la cerise sur le gâteau : le lien affectif avec les équipes. Pour nous, c’est comme une seconde maison. J’en suis absolument ravie.
 


Pour se détendre avant un tournoi de bridge, descente en ski costumée !

Nicole a éveillé votre curiosité ? Découvrez les modalités de nos séjours bridges et jeux.