Le Mag

Finistère : là où commencent les belles vacances

Entre terre et océan, le Finistère séduit par sa forte personnalité : une identité bretonne marquée, que l’on ressent aussi bien dans sa culture, ses traditions que dans sa gastronomie.

Près des Jardins d’Arvor, notre résidence à Bénodet, les plaisirs à découvrir ne manquent pas : Quimper, magnifique ville d’art et d’histoire, le bord de mer, Pont l’Abbé… Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne !

Quimper

Ville d’art et d’histoire, Quimper brille par son patrimoine exceptionnel : la cathédrale St Corentin, les maisons des XVIᵉ et XVIIᵉ siècles, les remparts et les quais de l'Odet, le quartier de Locmaria, les musées : de quoi vous régaler !

La cathédrale Saint-Corentin et les rues moyenâgeuses

Difficile de passer à côté de ce monument : ses flèches particulièrement bien restaurées culminant à 75 m de haut, vous les apercevrez d’un peu partout. Classée monument historique, la cathédrale Saint-Corentin est une douceur pour les yeux : à l’extérieur, vous apprécierez sa majesté ainsi que ses formes harmonieuses. À l’intérieur, ce sont les couleurs flamboyantes de ses vitraux qui capteront toute votre attention.

Cathedrale_Saint-Corentin_Quimper
La cathédrale Saint-Corentin

En face de la cathédrale, prenez la rue Kereon et déambulez au hasard des rues pavées. Vous pourrez y admirer des maisons à encorbellement. Les rues du Guéodet et Elie-Freron offrent également un spectacle et une ambiance empreints d’histoire.
Pour voir d’autres façades de maisons en bois, direction place du Beurre (pas de doute, nous sommes bien en Bretagne !) : si vous ne fondez pas pour la beauté de l’architecture, prenez une table à la crêperie sur la place. Vos papilles vous remercieront…

Zoom sur l’encorbellement

En architecture, l’encorbellement désigne un étage supérieur avancé par rapport à l’étage inférieur. Cette construction permettait la protection contre le ruissellement de l'eau et abritait les marchands.  

 

Les jardins

En 2003 et 2006, Quimper a reçu le Grand Prix National du Fleurissement. Vous aurez donc à votre disposition de beaux espaces naturels propices à la découverte et au ressourcement. Voici nos quatre recommandations :

  • Le Jardin du Prieuré de Locmaria

Situé près du prieuré, le jardin est aménagé dans l’esprit des jardins de monastères de l’époque d’Anne de Bretagne. Sur 1 700 m², les cultures sont réparties en carrés surélevés et chaque espèce est soigneusement identifiée avec ses noms latins et français. Quiétude et harmonie végétalisée vous offriront un doux voyage dans le temps…

  • Le jardin de la Retraite

Quimper_jardin_de_la_Retraite
Sous les remparts, les plantes. Jardin de la retraite.

Atypique, ce jardin est en fait composé de trois collections distinctes :

  • Le jardin subtropical, avec ses bananiers
  • La palmeraie 
  • Le jardin sec, avec ses plantes du Mexique, de l’Afrique du Sud, de l’Australie

 

À l’abri des remparts de l’ancienne ville fortifiée, vous aurez plaisir à vous imprégner de ces trois beaux espaces répartis sur 4 500 m² 

  • Le jardin du Théâtre Max Jacob

Parmi les plus anciens de la ville, ce vaste jardin (11 000 m²) regroupe des espèces variées dans des compositions proches du romantisme anglais. Le plus : une magnifique roseraie, riche en couleurs et en parfums.
 

  • Le jardin de la Paix

Jardin_de_la_Paix_de_Quimper
Le jardin de la Paix, un espace récent. Photo de Damien29000 CC,  Wikipedia.

Bien que modeste par sa taille, ce jardin offre une véritable ambiance méditerranéenne. Calade, allée de cyprès, olivier et pin d’Alep, pergola… De quoi oublier que vous êtes en Bretagne ! Le plus : la vue sur le cœur historique de la ville ainsi que sur les flèches de la cathédrale.

 

Pont l’Abbé

Pont_l_Abbe_maree_basse
Pont l’Abbé à marée basse

La capitale du pays Bigouden a su préserver son patrimoine historique. Petit tour des incontournables :

  • Le château des Barons : construit aux XIIème et XIVème siècles, il est aujourd’hui occupé par la mairie.
  • Le Musée Bigouden, qui propose une collection de coiffes, de costumes et de meubles bigoudens. L’idéal pour se familiariser avec les traditions bigoudènes.
  • Le port : pour une petite balade et la magnifique vue sur le pont et le donjon du château.

Bigouden : quésaco ?

Le terme « bigouden » désigne un élément de la coiffe que portaient les femmes de la région de Pont-l'Abbé. Le Pays bigouden regroupe les 20 communes où l'on portait cette coiffe : on en parle souvent comme une Bretagne dans la Bretagne. 

 

 

Bord de mer : à pied ou à vélo, c’est si beau !

Vous aimez les balades en bord de mer ? Parfait : vous trouverez près de Bénodet plusieurs itinéraires pour découvrir les charmes du littoral. Voici quelques idées :

  • Lichaven : 6,4 km, 1h45. Cet itinéraire permet de goûter à différentes ambiances : Embruns du grand large et douceur d’un bras de mer, passage urbain pour revenir au point de départ…
  • Le polder de Mousterlin : un polder est un marais littoral endigué et asséché. Celui de Mousterlin vous ouvre les portes sur un écosystème, avec des panneaux informatifs sur la faune, la flore, les écluses et les canaux.

La_pointe_de_Mousterlin_Finistere
La pointe de Mousterlin

  • À vélo : Les marais de Mousterlin et la Mer blanche, une boucle facile de 12 km. Le plus : la Mer Blanche, une lagune qui vit au rythme des marées. À propos de vélo, saviez-vous que Vacances Bleues est engagé dans le cyclotourisme ?

L’idée originale

Le pays Bigouden est une terre de pêcheurs. Vers 16h30, les bateaux rentrent au port. Allez donc à leur rencontre à Guilvinec où à Loctudy : vous assisterez (et participerez peut-être) à la vente à la criée. Une chose est sûre : vous n’entendrez aucun gaulois s’insurger et hurler “pas frais mon poisson ???”

Pour profiter du Finistère : bienvenue aux Jardins d’Arvor

Notre Résidence 4 étoiles Les Jardins d’Arvor vous offre l’endroit idéal pour vous ressourcer et découvrir les beautés du Finistère. À vous les joies de la plage, du nautisme, du vélo, ou encore de la thalasso !