Costa Rica, Nicaragua - Joyaux naturels et culturels de l'Amérique centrale
Costa Rica, Nicaragua - Joyaux naturels et culturels de l'Amérique centrale
Costa Rica, Nicaragua - Joyaux naturels et culturels de l'Amérique centrale
Voyager autrement Costa Rica
Costa Rica, Nicaragua - Joyaux naturels et culturels de l'Amérique centrale
Votre voyage
Costa Rica - Nicaragua - Joyaux naturels et culturels de l'Amérique centrale

16 jours / 14 nuits

3495 €/pers.
Inscription Demande de Renseignements

Costa Rica - Nicaragua - Joyaux naturels et culturels de l'Amérique centrale

Coups de cœur
Des sites coloniaux préservés
La découverte d'un patrimoine naturel d'une grande richesse
Des hébergements au coeur de la nature
Circuit

Circuit 16 jours / 14 nuits

Après la découverte de la forêt ancestrale de la réserve d’Indio Maiz et du parc du volcan Masaya, vous visiterez la belle ville coloniale de Granada et ses environs sur les rives lac de Nicaragua, avant d’embarquer vers l’île d’Ometepe pour observer sa nature si spécifique et partager la vie d’une communauté d’agriculteurs.

Vous retrouverez en fin de circuit le Costa Rica pour découvrir la région du Guanacaste et les parcs exceptionnels du volcan Rincón de la Vieja et Manuel Antonio, avec ses criques couleur émeraude. Une dernière visite de San José, dont son musée de l’or, sera au programme avant le retour pour Paris.


 

Télécharger le programme détaillé en cliquant ici

J1 PARIS - SAN JOSÉ (COSTA RICA)
Envol à destination du Costa Rica.

J2 SAN JOSÉ - TORTUGUERO
Départ en bateau vers le parc national de Tortuguero pour observer la faune : singes, ibis verts... Visite d’un village de petite Amazonie. Nuit dans un lodge au coeur de la jungle.

J3 TORTUGUERO
Sortie en bateau pour découvrir la nature à son réveil : grande variété d’oiseaux, crocodiles… Après-midi libre au lodge, avec activités en option (canopy, pêche, kayak…).

J4 TORTUGUERO - ARENAL
Route vers le volcan, déjeuner typique de légumes et fruits tropicaux chez Doña Maria. Détente dans les sources thermales de Baldi, émanant du volcan Arenal. Nuit au pied du volcan.

J5 ARENAL - LOS CHILES - SAN CARLOS - REFUGIO BARTOLA (NICARAGUA)
Passage de la frontière à Los Chiles. Nuit au refuge Bartola, en pleine jungle, au confort simple mais au charme fou

J6 RÉSERVE INDIO MAIZ
Exploration d’Indio Maiz, "la perle des réserves de l'Amérique centrale" selon les biologistes. Poursuite de la découverte de la jungle en bateau sur le Rio Bartola.

J7 SAN CARLOS - VOLCAN DE MASAYA - GRANADA
Visite du parc national Masaya, site naturel majeur abritant deux volcans et cinq cratères : musée volcanologique et cratère Santiago, encore en activité. Route pour Granada, sur les berges du lac de Nicaragua.

J8 GRANADA - LAS ISLETAS
Visite du centre colonial de Granada. Rencontres avec le centre social Tio Antonio et la Casa de la Mujer. Découverte en bateau des Isletas, archipel d’îlots verdoyants sur le lac de Nicaragua. Echanges autour du projet Imaginaire des Murs (sous réserve).

J9 GRANADA - PUEBLOS BLANCOS - ÎLE D’OMETEPE
Découverte des Pueblos Blancos, villages à l’architecture typique, et rencontre avec des artisans. Bateau pour l’île d’Ometepe et visite de la réserve Charco Verde. Rencontre avec l’association AmoJo. Installation au sein de la communauté de la Paloma.

J10 OMETEPE
Découverte de l’île : musée d’El Ceibo, flancs duvolcan Madeiras et ses pétroglyphes… Détente dans les piscines d’eau de source d’Ojo de Agua. Soirée animée par la communauté.

J11 SAN JORGE - PEÑAS BLANCAS – GUANACASTE (COSTA RICA)
Retour au Costa Rica vers la cordillère de Guanacaste.

J12 RINCÓN DE LA VIEJA - MANUEL ANTONIO
Visite du parc national du volcan Rincón de la Vieja : panoramas remarquables et observation de phénomènes volcaniques étonnants.

J13 MANUEL ANTONIO
Journée au parc national de Manuel Antonio sur la côte Pacifi que : découverte de ses criques couleur émeraude et de sa forêt tropicale.

J14 MANUEL ANTONIO - SAN JOSÉ
Retour à San José. Visite de la ville et de ses marchés.

J15 SAN JOSÉ - PARIS
Visite du musée de l’or précolombien. Transfert à l’aéroport pour le vol retour.

J16 PARIS
Arrivée à Paris.

POSSIBILITÉ D’EXTENSION BALNÉAIRE AU COSTA RICA. NOUS CONSULTER.

Télécharger le programme détaillé en cliquant ici

Rencontres

Les rencontres lors de votre voyage

La Paloma : communauté de paysans sur l’île d’Ometepe qui gère une structure de tourisme dans un esprit de développement durable (deux nuits).

L’Imaginaire des Murs : projet destiné à promouvoir la culture nicaraguayenne par le biais des peintures murales.

AmoJo : association de jeunes sur l’île d’Ometepe, qui mènent des actions autour de la protection de l’environnement et la santé.

Casa de la Mujer : projet de construction de maisons en adobe en faveur de femmes défavorisées du bidonville de Pantanal à Granada.

Centre social Tío Antonio : association d’aide aux personnes en diffi culté, agissant dans les domaines de l’éducation, la santé et l’assistance sociale.

Et aussi : rencontres avec des exploitants agricoles, cours de cuisine…

Tarifs et dates

Tarifs et Dates

3 495€ - 16 jours et 14 nuits

Du 20 mars au 04 avril 2017
Du 20 novembre au 05 décembre 2017
Du 19 mas au 03 avril 2018 (tarifs susceptibles d'être révisés)

Prix par personne au départ de Paris ( 3325€ + 170€ de taxes aérienne à ce jour).
En pension complète et hébergement de bon confort.
Supplément chambre individuelle : 545 €.

NOS PRIX COMPRENNENT

  • Le transport aérien Paris- Paris sur ligne régulière
  • Les taxes d’aéroport (170 € à ce jour) facturées séparément
  • L’assurance assistance rapatriement
  • L’hébergement en pension complète en chambre double
  • Les transferts, visites et excursions au programme
  • Les services d'un guide accompagnateur francophone
  • Un accompagnateur Voyager Autrement au départ de Paris (à partir de 15 participants)
  • L'assistance du réceptif local
  • Un carnet de voyage 

NOS PRIX NE COMPRENNENT PAS

  • Le supplément chambre seule (545 € à ce jour)
  • Taxe de sortie du Costa Rica (29 USD à ce jour)
  • Taxe d’entrée et de sortie du Nicaragua (13 USD à ce jour)
  • Les visites et excursions non prévues au programme
  • L’assurance annulation voyage (facultative, 3,5 % du montant total du voyage)
  • Les boissons et les dépenses à caractère personnel
  • Les pourboires des guides et des chauffeurs
Infos pratiques

PRESENTATION DU VOYAGE

Voyager Autrement vous propose ce combiné permettant de découvrir deux destinations complémentaires.

Le circuit commence par le Costa Rica et ses trésors naturels: une immersion au cœur de la forêt tropicale avec le parc National de Tortuguero puis la région du volcan Arenal. Vous traverserez alors la frontière pour découvrir le Nicaragua, destination préservée décrite par beaucoup comme le plus attachant des pays d’Amérique Centrale. Après la découverte de la forêt ancestrale de la réserve d’Indio Maiz et du parc du volcan Masaya, vous visiterez la belle ville coloniale de Granada et ses environs sur les rives lac de Nicaragua, avant d’embarquer vers l’île d’Ometepe pour observer sa nature si spécifique et partager la vie d’une communauté d’agriculteurs. Vous retrouverez en fin de circuit le Costa Rica pour découvrir la région du Guanacaste et les parcs exceptionnels du volcan Rincón de la Vieja et Manuel Antonio, avec ses criques couleur émeraude. Une dernière visite de San José, dont son musée de l’or, sera au programme avant le retour pour Paris.

Vols

Vol au départ de Paris sur ligne régulière. Les horaires de vol vous seront communiqués au moment de l’inscription.

PRESENTATION DU COSTA RICA

Localisation

Le Costa Rica est un pays d’Amérique Centrale, le pays est « coincé » entre le Nicaragua au nord et le Panama au sud. Mais surtout le Costa Rica bénéficie d’une côte pacifique à l’ouest et d’une côte donnant sur la mer des caraïbes à l’est.

Carte identité

Nom officiel : République du Costa Rica
Capitale : San José
Population : 4 814 143 (2015)
Superficie : 51 100 km²
Langue officielle : l’espagnol
Monnaie: le Colon costaricien
Indépendance: 15 septembre 1821

Climat

Au Costa Rica on distingue deux saisons : une saison humide de mai à novembre, appelée « verano », et une saison sèche de décembre à avril, appelée « invierno ».

Il y a peu de différences de températures, sauf celles provoquées par les variations d’altitude. La côte caraïbe connaît l’humidité une bonne partie de l’année, et des températures chaudes, avoisinant les 30°C dans la journée. Dans la vallée centrale, le climat est plus tempéré, avec une moyenne de 20°C, qui semble figer la région dans ce que les habitants appellent un « éternel printemps ».

La saison sèche se prête plus agréablement à une visite du pays, mais c’est aussi la plus fréquentée.

Décalage horaire

Le décalage horaire est de 8 heures en été et de 7 heures en hiver: lorsqu'il est midi à Paris, il est 4 h (été) ou 5h (hiver) du matin à San José.

Langue et religion

L'espagnol est la langue officielle mais l'anglais est très pratiqué dans les différents secteurs du tourisme. Le français est également assez pratiqué.

La religion officielle du pays est le catholicisme, pratiqué par 76,3 % de la population. Le reste de la population est composée de chrétiens évangéliques (13,7 %), témoins de Jéhovah (1,3 %), divers protestants (0,7 %) ainsi que d'autres cultes parmi lesquels des réminiscences indigènes (8 %).

Nourriture

La cuisine costaricienne est très peu variée, elle repose essentiellement sur quelques aliments : le riz, les haricots noirs et rouges, le poulet, le bœuf, le poisson et de nombreux légumes et fruits. Oignons, poivrons et coriandre s’y ajoutent pour parfumer les plats.

Le plat national est le Gallo Pinto, composé d’haricots noirs et de riz, à laquelle on ajoute soit des œufs soit de la viande. On accompagne ce plat d’aromates et de galettes faites à base de farine de maïs : les tortillas, pain de l'Amérique latine. Il s’agit du petit déjeuner classique, le repas le plus important pour un costaricien.

Un autre plat traditionnel est le casado, une assiette bien remplie dans laquelle on dispose un repas complet : une salade de crudités (le plus souvent du chou), du riz, des haricots et de la viande (de bœuf, de poulet) du poisson ou des fruits de mer (notamment de délicieuses crevettes ou même de la langouste).

Tout aussi répandu, le picadillo, une espèce de ragout de légumes ou encore les bocas, des amuses bouches locaux. Le poisson (ceviche) est aussi un met très consommé surtout sur les côtes.

L'eau est potable dans tout le pays. Vous pouvez néanmoins préférer de l'eau minérale que vous trouverez partout. Les jus de fruits fraîchement pressés (frescos et jugos), sont délicieux. L'alcool national est le guaro fabriqué à partir de la canne à sucre. On fabrique aussi de bons rhums et quelques bières, boisson favorite des Ticos. Vous trouverez surtout beaucoup de bières américaines, blondes et légères. Le café costaricien est évidemment incontournable. Il est délicieux et très varié.

Electricité

Le courant est plus bas qu’en France, 120 volts et 50 Hertz. Vérifiez vos appareils, mais vous aurez surement besoin d’un transformateur pour les gros appareils. Les chargeurs de tablette, de portable, appareil photo, de téléphone, sont presque tous utilisables au Costa Rica. Les prises sont de type américain, avec  2 pattes plates. Prévoir un adaptateur universel.

PRESENTATION DU NICARAGUA

Localisation

Le Nicaragua est un pays d’Amérique Centrale limitrophe du Costa Rica au sud et du Honduras au nord. Le Nicaragua bénéficie d’une côte pacifique à l’ouest et d’une côte donnant sur la mer des caraïbes à l’Est.

Carte identité

Nom officiel : République du Nicaragua
Population : 6 082 000 millions (en 2015)
Superficie : 129 494 km²
Capitale : Managua
Langue officielle : l’espagnol
Monnaie : le Cordoba
Indépendance : 15 septembre 1821

Climat

Il s’agit d’un climat tropical, c’est-à-dire chaud et humide. On distingue deux saisons : la saison dite « sèche », de décembre à avril et la saison « verte », des pluies, de mai à novembre.

Décalage horaire

Le décalage horaire est de 8 heures en été et de 9 heures en hiver: lorsqu'il est midi à Paris, il est 4 h (été) ou 5h (hiver) du matin à Managua.

Langue et religion

L'espagnol est la langue officielle, mais 10% de la population parle aussi des langues indigènes comme le miskito, le taguaska. L’anglais est utilisé dans les lieux touristiques et sur la côte atlantique (anglais créole).

La religion majoritaire est le catholicisme, pratiquée par 73 % de la population.  Le reste de la population est composée de protestants (23,2 %) et d’athées.

Nourriture

Il faut noter que la friture a une place centrale dans la cuisine du Nicaragua. Au quotidien, les locaux mangent principalement le plat du jour (comida corriente), qui se compose principalement de riz, haricots rouges, bananes plantains et parfois du fromage. Le soir, à la maison, le gallo pinto est le plat traditionnel : riz, haricots rouges, fromage, accompagné quelque fois de viande. On accompagne les plats de tortillas, une galette à base de maïs utilisée comme du pain.

L’incontournable du petit-déjeuner : les nacatamales, une pâte de maïs fourrée de porc ou de poulet, de tomates, de riz, de pommes de terre, poivrons, ail et oignons, le tout enrobé dans une feuille de bananier. On retrouve aussi, le yaho, un plat de viande, de bananes et de yucca accompagné d’une salade de choux ; l’indio viejo qui mêle maîs, viande, tomates, oignons ; les grillades de rues ou encore le poisson grillé et les céviches en bord de mer. A noter que la langouste n’est pas rare et même moi chère que les crevettes ! On retrouve aussi de nombreux fruits à acheter dans la rue et notamment des fruits exotiques : ananas, eau de coco…

Il est déconseillé de boire l'eau du robinet. Évitez de consommer viandes et poissons crus en dehors des restaurants haut de gamme. Au bar, vous retrouverez principalement deux marques de bières

la Toña, une blonde légère, et la Victoria. Vous pourrez aussi gouter au pinolillo, une boisson à base de maïs grillé et de cacao, d’eau ou de lait. Les Nicas aiment également le rhum et surtout le Flor de Caña, un nectar digne des plus grands éloges dans sa version Centenario, produite depuis 1937.

Electricité

Le courant est de 120 volts et 60 Hertz comme au Costa Rica. Les prises sont à 2 broches plates. Prévoyez un adaptateur


Formalités

Pour tous les ressortissants français : un passeport valable au moins 6 mois après le retour; aucun visa n'est requis. Le billet de retour est également obligatoire. Durant le séjour, il est recommandé de photocopier la double page du passeport que vous garderez sur vous, le passeport étant rangé en lieu sûr.

Santé

Aucun vaccin n'est obligatoire. En revanche pour le Costa Rica, si vous avez séjourné ou transité dans un pays ou une région touché(e) par la fièvre jaune (c'est notamment le cas de la Guyane), un certificat international de vaccination contre cette maladie vous sera alors demandé.

Il est recommandé de mettre à jour la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite, ainsi que  hépatite B, A et typhoïde, éventuellement rage.

Il est prudent de prévoir dans votre trousse les médicaments habituels contre la fièvre, la migraine, le rhume, des pansements, un désinfectant, un antibiotique à large spectre et un anti-diarrhéique. Ne pas oublier votre carnet de santé mentionnant, le cas échéant, la liste des aliments et des médicaments auxquels vous êtes allergique. Si vous suivez un traitement, emportez votre ordonnance.  

Pour plus de renseignements, merci de contacter votre médecin de famille ou de vous renseigner auprès du centre de vaccination agréé le plus proche de votre domicile. Les centres agréés se trouvent généralement dans les hôpitaux.

Hébergement

Hébergement

En fonction des disponibilités, des hébergements équivalents peuvent être proposés.

COSTA RICA :

SAN JOSE : Hôtel Rincón de San José ou équivalent http://hotelrincondesanjose.com

TORTUGUERO : Lodge La Baula ou équivalent   www.labaulalodge.com

ARENAL : Hôtel Arenal Montechiari  ou équivalent  www.hotelarenalmontechiari.com

REGION GUANACASTE: Lodge Buena Vista ou équivalent www.buenavistalodgecr.com

MANUEL ANTONIO: Hôtel Casitas Eclipse ou équivalent www.hotelcasitaseclipse.com  

NICARAGUA:

RIO SAN JUAN: Refugio Bertola ou équivalent  www.refugiobartola.com

GRANADA : Patio del Malinche ou équivalent   www.patiodelmalinche.com

ILE D’OMETEPE: Communauté Puesta del Sol ou équivalent    www.puestadelsol.org