Le Mag

Voyager Autrement : Costa Rica et Nicaragua

Voyager Autrement : Costa Rica et Nicaragua

Le Costa Rica et le Nicaragua sont d'une immense richesse naturelle mais aussi culturelle. Laissez vous tenter par ces destinations exotiques, caractérisées par leurs parcs naturels, leurs forêts tropicales et leurs volcans, pour un séjour de découvertes et un dépaysement garanti. 

Costa Rica, le paradis vert

Destination exotique par excellence, le Costa Rica recèle des trésors naturels incroyables. Ce petit pays d’Amérique Centrale logé entre le Nicaragua au Nord, le Panama au Sud, la mer des Caraïbes à l’Est et l’océan Pacifique à l’Ouest renferme un écosystème d’une très grande richesse. Ça tombe bien, en espagnol Costa Rica signifie « Côte Riche ». Cette région aurait été baptisée de ce nom par Christophe Colomb en personne lors de son quatrième et dernier voyage dans les Amériques. « Côte Riche » incontestablement : à lui seul, ce petit pays à peine plus étendu que la région Midi-Pyrénées, concentre 6% de la biodiversité mondiale. C’est la raison pour laquelle, depuis plusieurs années, le pays s’est tourné vers la protection de l’environnement et l’éco-tourisme avec de nombreux parcs nationaux où la nature est particulièrement préservée.

Une faune et une flore exubérantes

Le parc national de Tortuguero est un incontournable. Son environnement mi-terrestre et mi-aquatique comprend une grande variété d’espèces végétales et animales. C’est un des sites le plus visités du Costa Rica. On y accède par bateau. Les rivières, les bras de mer et les berges hébergent nombre d’animaux à observer dans leur milieu naturel. Les visiteurs chanceux pourront peut-être découvrir des félins, comme les jaguars ou les ocelots, grands chasseurs des forêts humides, ou encore surprendre un paresseux (dont la population est très importante au Costa Rica) lové sur une branche d’arbre au détour d’une rivière.
A voir également : de fantastiques oiseaux multicolores, des iguanes, des caïmans, etc. Pour les voyageurs de juillet / août, c’est à cette période que les tortues de mer géantes rejoignent le littoral près du parc pour la ponte annuelle de leurs œufs : un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte !

Le pays des volcans

Le pays est traversé par l’arc volcanique d’Amérique Centrale sur un axe Nord-Ouest / Sud-Est, divisé en 3 cordillères. Il s’agit d’une zone volcanique de grande activité. Parmi la multitude de sites à découvrir, le volcan Arenal se dressant fièrement au-dessus d’un lac du même nom offre un paysage à couper le souffle. Sous la forme d’un cône quasi-parfait, entré en activité depuis plus de 40 ans, il attire de nombreux visiteurs. La Fortuna, ville construite au pied du volcan propose de nombreuses possibilités de détente thermale avec par exemple des piscines naturelles chauffées par le volcan actif. Non loin de la ville, les cascades de la Fortuna sont de toute beauté. 
Autre point d’intérêt « brûlant » : le Rincon de la Vieja, volcan situé dans le parc national éponyme. Particulièrement bien aménagé pour la randonnée, ses sentiers permettent d’admirer sa faune et sa flore spécifiques (singes, tapirs, ficus géants, etc.). Ce volcan est caractérisé par son activité géothermique intense : mares de boues bouillonnantes, fumerolles, sources d’eau chaude et petits geysers. 

San Jose

La capitale costaricienne est la ville la plus importante du pays, avec plus de deux millions d’habitants (banlieues comprises). Au premier abord, les constructions assez récentes confèrent un intérêt minime à l’ensemble architectural de la ville. Mais le regard s’arrêtera immanquablement sur les quartiers les plus anciens du centre-ville comme Barrio Amon, Barrio Otoya ou encore Soledad avec leurs maisons et bâtisses hautes en couleur très typiques. Pour ressentir l’atmosphère de la ville, rendez-vous au Marché Central et laissez-vous guider à travers les goûts et les couleurs des étals, un régal pour les yeux et pour le ventre. 

Le musée de l’or et le musée du jade exposent deux des plus grandes collections d’Amérique latine d’objets rituels, bijoux et monnaies en or et en jade issus des civilisations précolombiennes. 
Si vous voyagez en famille, le centre touristique d’El Pueblo à proximité de la capitale pourra émerveiller petits et grands autour de ses danses folkloriques avec masques traditionnels, de la reconstitution d’un village du 19ème siècle et d’un large choix d’objets issus de l’artisanat local.

 FICHE D'IDENTITE

  • Population : 4 937 755 habitants
  • Superficie : 51 100 km²
  • Climat : tropical (Saison sèche de décembre à avril et saison des pluies de mai à novembre)
  • Langue : Espagnol
  • Religion officielle : Catholicisme (76,3 % de la population)
  • Décalage horaire : - 8 heures
  • Gentilé : Costaricien
  •  Monnaie : Colón (₡ ou CRC)
  •  Change : 1 € ≈700 ₡
  •  Régime politique : République
  •  Président de la République : Luis Guillermo Solís
  •  Territoire insulaire rattaché : Ile Cocos (à 500 km des côtes)

Nicaragua, le nouveau Costa Rica

Décrit par un grand nombre de voyageur comme le pays le plus attachant du continent, le Nicaragua est un véritable joyau de l’Amérique centrale. Ce pays, qui regorge de volcans, possède de grandes richesses, à la fois naturelles et culturelles. 
La réputation du pays a longtemps effrayé les voyageurs. Mais la tendance s’inverse, et le Nicaragua devient maintenant une destination plus appréciée des touristes. Même s’il reste encore assez peu visité, le dépaysement est garanti. 
Le Nicaragua, « eau du Nicarao », du nom d’un grand chef indien, possède en effet une énorme quantité de lacs, rivières et lagunes. La richesse de sa faune et de sa flore luxuriantes, notamment une immense forêt tropicale en font un pays d’une richesse remarquable. 

Entre volcans et parcs naturels

Comme l’ensemble de l’Amérique centrale, le Nicaragua a émergé d’anciennes éruptions volcaniques. Aujourd’hui, 6 volcans sont encore en activité dans le pays, dont le volcan de Masaya. Auparavant vénéré par les indigènes puis ensuite baptisé « bouche de l’enfer » par les conquistadors espagnols, ce volcan est l’un des plus accessibles encore en activité. Ce site naturel majeur qui abrite 2 volcans et 5 cratères est un lieu époustouflant à ne pas manquer. Avec plus de 20km de sentiers et une surface de 54km², il permet aux visiteurs de s’aventurer au cœur d’un environnement à couper le souffle.
Autres lieux incontournables, la réserve d’Indio Maiz, qualifiée par les biologistes comme la perle des réserves d’Amérique centrale, ou encore la réserve de Charco Verde au cœur de l’île d’Ometepe. Unique au monde, cette île est formée par 2 volcans au pied desquels on retrouve beaucoup de fermes et de communautés de paysans telles que La Paloma qui gère une structure de tourisme orientée sur le développement durable.    

Granada 

Deuxième ville du pays, Granada est une ville coloniale par excellence ce qui la classe à la première place au niveau culturel. Fortement envahie de par sa connexion à la mer des Caraïbes via le lac de Nicaragua, Granada est une ville portant un important caractère historique. Le grand symbole de la ville est évidemment son centre colonial. Laissez vous émerveiller par son architecture caractéristique, sa place centrale, héritée de son passé colonial, une place incontournable et très vivante, son impressionnante cathédrale colorée datant du début du XXème siècle, ou encore son célèbre marché pour une ambiance typique et un dépaysement assuré. 

 FICHE D'IDENTITE

  • Superficie : 129 494 km²
  • Climat : tropical 
  • Population : 6 167 237 habitants
  • Langue : Espagnol
  • Religion officielle : Catholicisme (55 % de la population)
  • Décalage horaire : - 7 heures
  • Gentilé : Nicaraguayen
  • Monnaie : Cordoba Oro (NIO)
  • Change : 1 € ≈30.60 NIO
  • Régime politique : République
  • Président de la République : Daniel Ortega

 

>> Découvrez les joyaux naturels et culturels de l’Amérique centrale

Circuit - 16 jours / 14 nuits

 

Des rencontres à partager : 

Voyager autrement, les voyages responsables et solidaires du Groupe Vacances Bleues, propose des circuits qui favorisent un tourisme culturel de qualité fait de découvertes, d’ouverture, de rencontres et d’échanges.

  • Un circuit de qualité
  • La découverte authentique d’un pays
  • Un voyage participatif
  • Un tourisme responsable et solidaire

Les coups de cœur :

  • La découverte d’un patrimoine naturel d’une grande richesse
  • Des sites coloniaux préservés
  • Des hébergements au cœur de la nature

Les rencontres :

La Paloma : communauté de paysans sur l’île d’Ometepe qui gère une structure de tourisme dans un esprit de développement durable (deux nuits)

L’imaginaire des Murs : projet destiné à promouvoir la culture nicaraguayenne par le biais des peintures murales

AmoJo : association de jeunes sur l’île d’Ometepe, qui mènent des actions autour de la protection de l’environnement et la santé.

Casa de la Mujer : projet de construction de maisons en adobe en faveur de femmes défavorisées du bidonville de Pantanal à Granada.

Centre social Tío Antonio : association d’aide aux personnes en difficulté, agissant dans les domaines de l’éducation, la santé et l’assistance sociale.

Et aussi : rencontre avec des exploitants agricoles, cours de cuisine…

Pour plus d’informations :

voyager-autrement.fr

voyager-autrement@vacancesbleues.fr

04 91 00 77 78